Facility Management Nettoyage

Propreté et Facility Management : au secours, ça déborde !

Toute entreprise digne de ce nom a conscience du fait que l’hygiène, la propreté des lieux, les locaux bien rangés et les services généraux (facility management) font partie des conditions de travail auxquelles les salariés sont attachés.

Lorsque l’hygiène des toilettes, le sol collant du couloir et les immondices s’empilent derrière le four à micro-ondes de la cuisine collective, les choses peuvent devenir compliquées. S’ils ne se permettent que rarement d’en faire la remarque à leur employeur, les collaborateurs sont pourtant touchés de près par le manque d’hygiène et la mauvaise gestion du facility management. Platinium s’est glissé en coulisses pour vous faire part des petites choses qui insupportent les salariés.

Un environnement de travail dangereux, car mal organisé

Lorsque les bureaux se remplissent de piles de papier, que les boîtes en plastique et les cartons s’empilent dans les couloirs, que la table de la cuisine est désormais occupée par le stagiaire, faute d’espace suffisant dans les bureaux, l’environnement de travail peut devenir dangereux. Or, tout type de danger faisant partie des responsabilités de l’employeur, il est important de veiller à minimiser les risques et surtout, à assurer un environnement agréable à ses collaborateurs.

Un éclairage inadapté ou insuffisant

Un mauvais éclairage peut entraîner, chez les personnes exposées, à une fatigue oculaire, voire à une fatigue mentale. Bien évidemment, ceci impacte sur leur bien-être, donc sur leur productivité. Si la lumière naturelle vient à manquer, la lumière artificielle doit être adaptée, pour offrir à celles et ceux qui travaillent, un espace correctement éclairé, propice à la concentration.

Des toilettes sales

Certaines personnes se retiennent de se rendre dans les toilettes publiques. Parfois, cette décision se prend à juste titre. En entreprise, en revanche, personne ne devrait jamais avoir à se retenir ou à éviter d’utiliser les sanitaires. La propreté, l’odeur des toilettes font partie des éléments qui ont de l’importance pour vos salariés, au même titre que l’approvisionnement régulier de consommables (papier toilette, essuie-mains, savon…).

Une cuisine désorganisée et mal nettoyée

Chacun a sa propre définition d’une cuisine propre. Lorsqu’une cuisine d’entreprise est partagée par plusieurs collaborateurs, elle peut rapidement devenir un terrain propice au manque d’hygiène. Éponges imbibées d’eau jetées dans l’évier, vaisselle non lavée, miettes sur la table, grille-pain rempli de croûtons brûlés, micro-ondes aux couleurs des repas de la semaine passée… En fonction du nombre de salariés qui l’utilisent, la cuisine doit impérativement être nettoyée au quotidien.

Des poubelles qui manquent de propreté

Lorsque les déchets s’amoncellent dans les poubelles, mélangeant les peaux de banane et les papiers, que le tri est laissé pour compte, l’état des poubelles devient douteux. Il en va de même pour l’odeur qui s’en dégage si elles ne sont pas nettoyées. À proximité des personnes qui les utilisent, elles génèrent un inconfort particulier…

 

La propreté de l’entreprise et le facility management font partie des éléments qui façonnent les conditions de travail des salariés. Leur montrer le respect qu’ils méritent, c’est répondre à leurs besoins et minimiser les éléments envers lesquels ils éprouvent une forme de ressenti. Et si nous discutions des petites choses qui rendent la vie de vos salariés plus agréable au travail ? Contactez-nous !